Le Blog d'Ensarnaut

Eco-Gîtes, Poneys, Art et Nature en Gascogne

Opération chasse-mouches

Posted by ensarnaut on août 23, 2013

L’été qui nous plaît tant n’est pas toujours synonyme de confort pour les poneys. Alors qu’ils supportent très bien la chaleur, qu’ils connaissent les coins ventés et ombragés, ils sont souvent assaillis par les mouches, particulièrement avides de l’humidité de leurs yeux. La parade est trouvée. Tout d’abord c’est pendant la nuit qu’ils vont manger et se déplacer en toute tranquillité. Dès les premières chaleurs et l’apparition des insectes, ils choisissent un coin bien ventilé pour dormir toute la journée. Et c’est là qu’est l’astuce: ils vont se disposer tête-bêche pour profiter des balancements de queue de leur “voisin”.

IMGP1158

Ainsi Fellow, le gris du centre, profite de l’action conjointe des queues de Bidule et Cheyenne tout en les “démouchisant” tous deux par sa propre queue.

 

Cette collaboration efficace est aussi rendue possible pendant de longues heures, parce que les chevaux peuvent “dormir” debout, du moins se reposer très efficacement . En effet, ils sont dotés d’un système complexe de muscles et ligaments leur permettant de bloquer les articulations des jambes en extension presque sans effort musculaire. C’est le stay apparatus. (Ceci ne veut pas dire qu’il n’ont pas besoin de se coucher “en vache” quelques heures par jour et même de s’allonger complètement pour pouvoir rêver.)

L

 

Sélection chasse-mouches

 

 

Autre adaptation efficace contre les mouches, le toupet, cette partie de la crinière, comme une frange, qui retombe sur le front et jusque sur les yeux quand elle est bien fournie. Le toupet est particulièrement présent chez les races rustiques, bien adaptées aux conditions de vie rudes.

 

DSC_0093

 

Petit bémol dans cette belle organisation… le mois des mouches correspond, chez nous, à la fructification d’une plantes qui a, comme la bardane, inventé le Velcro pour disséminer ses graines… Conséquence, ces “bouloches” ou “plec-madame” neutralisent le toupet en transformant les poneys en licorne!…

 

IMGP3787

 

 

Remarquable adaptation de la plante qui fait ainsi “prendre l’autobus” à ses graines, transportées gratuitement au loin par les poneys, et qui se désècheront ensuite pour se laisser tomber sur le sol. (Les chevreuils, lapins, sangliers, chiens,  chats, chaussettes, pantalons et jupes font aussi l’affaire… pas de ségrégation!!)

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *